Trier Fermer

Guide d’utilisation des produits antiparasitaires

Les parasites s’installent dans les poils de votre compagnon à quatre pattes pour assurer leur survie, au détriment de la vitalité de leur hôte. Ces organismes colonisent également la maison, avec un risque sanitaire possible pour votre chien ou votre chat, mais pas seulement... Les tiques, par exemple, peuvent affecter la santé de votre ami à poils tout au long de sa vie mais, aussi, celle de vos proches. L'utilisation de produits antiparasitaires pour chat mais également de produits anti-puces et anti-tiques pour chien s’impose alors comme une solution efficace et sûre pour le confort des animaux ainsi que la santé de tous, à condition de bien les utiliser.


Sommaire :

 
 

Les différents parasites et les risques pour la santé du chat et du chien

Possibles vecteurs de maladies, les parasites méritent à être mieux connus pour les éliminer le plus rapidement possible ou les tenir suffisamment à distance. Tout le monde a déjà entendu parler des puces et des tiques mais il existe d’autres insectes piqueurs, tout aussi dangereux pour nos canidés comme nos petits félins préférés : les moustiques de la région méditerranéenne. Ces deux animaux de compagnie peuvent respectivement attraper des poux ou nourrir des larves d’aoûtats.

Les puces

Les puces infligent des piqûres à l’origine de démangeaisons qui peuvent déclencher des lésions cutanées. L’animal infesté se gratte violemment, il peut parfois s’écorcher et développer une infection. Agité et nerveux, votre animal vit mal cette situation et adopte des comportements décalés.

Les tiques

La piqûre d’une seule tique infectée suffit à contaminer un individu. Les animaux domestiques développent alors la maladie de Lyme au même titre que les humains. L’infection évolue en trois temps, sur plusieurs années. Elle touche la peau et les articulations avant d’atteindre le système nerveux, si elle n’est pas traitée. Ce parasite est également à l’origine de la piroplasmose. Cette maladie entraîne encore des décès puisqu’elle a pour conséquence la destruction des globules rouges dans le sang.

Les poux

Les poux se transmettent d’un animal à un autre mais restent le propre de leur espèce : le poux du chien n’est pas le même que celui du chat et aucun des deux ne peut contaminer la tête des enfants. S’ils se contentent de manger les cellules mortes de la peau, ils déclenchent prurit et squames, encore appelés phtiriose. L’animal souffre alors de démangeaisons. Certains poux du chien sucent le sang et peuvent anémier votre chiot !

Les phlébotomes

Ces moucherons méditerranéens piquent les chiens et les hommes. Leurs piqûres favorisent une infection des cellules par des parasites qui envahissent peu à peu les organes fragilisés et attaquent le système immunitaire. Difficile à diagnostiquer, la leishmaniose se définit comme une maladie chronique qui peut conduire à des lésions rénales. Les symptômes n’apparaissent souvent que 6 mois après la piqûre.

Les aoûtats

Les larves de ces petits acariens rouges se nourrissent des cellules cutanées grâce à leur enzyme digestive. Elles vivent en groupe sur l’animal jusqu’à leur transformation en nymphes et provoquent des démangeaisons. Le risque de surinfection n’est pas négligeable. L’animal peut également contracter des maladies à cause de cette cohabitation.

Présentation des produits antiparasitaires pour un traitement adapté

Sur Zoomalia, vous trouverez tous les produits nécessaires au traitement de ces invasions. Nous vous proposons aussi des solutions pour prévenir tout problème de santé. Les différentes marques offrent des antiparasitaires adaptés à l’âge et à la taille de votre animal. Ils luttent contre la prolifération des adultes comme des œufs. Des colliers antiparasites, comme le collier Seresto, protègent ainsi votre compagnon : ils contiennent des insecticides actifs contre les parasites de la peau comme ceux qui sucent le sang.
Nous distribuons aussi des pipettes anti-puces et tiques à vider entre les poils, sur le dos de l’animal : elles créent un film protecteur sur la peau. Comme incontournable, nous retrouvons les pipettes de la marque Frontline.
Des sprays et des shampoings assurent une action ponctuelle très efficace. Les poudres permettent de traiter l’animal en même temps que sa corbeille ou son tapis. Elles impliquent un massage très apprécié, suivi d’un brossage du poil. Parmi les accessoires indispensables, le feutre contenant une solution de perméthrine agit en seulement 5 secondes.

On distingue deux grands types de formulations pour les produits antiparasitaires : 
- Les articles composés de molécules antiparasaitaires chimiques à effet insecticides ayant pour vocation de tuer de manière quasi-instantanée les parasites présents dans le pelage de votre animal. Ils exercent aussi une action répulsive.
- Les produits antiparasitaires naturels à base de plantes et ingrédients aux vertus naturellement répulsives face aux principaux parasites externes. Ces références insectifuges s'utilisent souvent de manière préventive.

Comment éradiquer définitivement les parasites externes de chez soi

Souvent, traiter votre animal ne suffit pas. Une fois votre chien ou votre chat infesté, il contamine son coussin, vos tapis et vos moquettes. 90% des parasites s’installent dans votre habitat ! Il existe plusieurs modes opératoires pour se débarrasser de cette nuisance sanitaire. La taille des pièces fréquentées par votre animal de compagnie ainsi que leur configuration détermineront le choix du produit. En plus des sprays et des poudres, nous distribuons des diffuseurs automatiques. Il est conseillé de laver le couchage de votre chien ou de votre chat avant tout traitement. De même, si vous avez plusieurs animaux, il est important de tous les traiter.

Les modalités du traitement de l’animal

Le respect de la fréquence des applications détermine l’efficacité du traitement. Les pipettes agissent environ 4 h après la distribution du produit, à renouveler tous les mois en moyenne. Les colliers assurent la protection contre les parasites durant 6 mois. Il convient de particulièrement respecter les délais en fonction des saisons. Dès le printemps, vous devrez adopter un répulsif pour des promenades sans danger. La « saison des tiques » commence en septembre et dure tout l’automne. Choisissez un type de produit qui correspond à l’activité de votre chien ou au mode de vie de votre chat. Sa réaction face au mode d’administration vous guidera vers un choix adéquat. L’utilisation régulière d’un répulsif contre les parasites protège votre animal.


Soin indispensable pour la santé de votre animal, l’antiparasite écarte tout risque de contamination. Il s’utilise facilement et permet de vivre pleinement votre relation.

 

 

Vous aimerez aussi

Conseils d'expert

L'acupuncture pour les animaux

L'acupuncture vétérinaire gagne de plus en plus d'adeptes dans le monde occidental grâce à ses avantages. Cette thérapie traditionnelle chinoise a des applications préventives, curatives et palliatives dans les pathologies physiques et (...)

Conseils d'expert

Mon animal est décédé : que faire de son corps ?

Le décès d’un animal est toujours un moment éprouvant, et l’on reste souvent démuni lorsque la question du devenir du corps se pose. En fonction de l’espèce, de vos souhaits mais aussi de votre budget plusieurs options s’offrent (...)

Conseils d'expert

Cage pour chien ou sac de transport ?

Les articles de transport sont des indispensables pour tous les propriétaires de chien souhaitant voyager avec leur compagnon. Dans cet article, nous vous aidons à choisir sa cage ou son sac, afin qu'il soit adapté à l'usage que vous (...)