Trier Fermer

Litière pour chat : 10 choses à savoir !



1. Le bac à litière simple reste le plus apprécié

Pour le confort du chat, il existe deux grands types de bac à litière pour chat : le bac à litière et la maison de toilette. Le bac à litière est la référence la plus simple : il s’agit d’une caisse en plastique avec de hauts rebords. Totalement ouvert, il s’agit d’un produit non-esthétique pour le propriétaire, mais souvent plébiscité par les félins.
Quant à elle, la maison de toilette pour chat, semblable à une maison, se compose d’un bac accessible via une chatière et recouvert d’un couvercle. Il s’agit d’un produit esthétique et offrant une certaine intimité.
En se basant du point de vue du propriétaire, il est vrai que la maison de toilette semble être le meilleur choix : elle est jolie, cache excréments et urine et évite que les mauvaises odeurs ne se répandent trop. Mais le roi, c’est le chat, et si son bac ne lui plaît pas, il ira faire ses besoins ailleurs !
Pour être sûr de faire le bon choix, nous proposons un grand nombre de bacs à litière et maison de toilette !

 

2. La litière ne doit pas être nettoyée trop souvent

Le chat aime retrouver son odeur qui est rassurante pour lui. Vous l’avez sans doute remarqué : lorsque vous nettoyez son bac à litière, il se précipite dedans afin d’y faire ses besoins. Son odeur ayant été retirée lors du nettoyage, il cherche au plus vite à la déposer de nouveau. Ainsi, il convient de ne pas être maniaque et vouloir à tout prix retirer excrément et urine dès que le félin a fait ses besoins. Les crottes doivent être retirées tous les jours tandis que la litière chat souillée par l’urine peut être enlevée tous les deux à trois jours seulement, la fréquence de nettoyage dépendant de la fréquence à laquelle votre chat urine. Enfin, cela dépend également du type de litière utilisée.

 

3. Le bac doit se trouver dans un lieu de passage

Le bac à litière doit se trouver dans un lieu de vie calme et accessible. Même si cela ne vous parait pas très esthétique et ragoûtant, il ne faut surtout pas placer les toilettes de votre chat dans un endroit bruyant et de grand passage ou au contraire, dans un petit coin reculé et oublié de votre habitation.
Attention toutefois à respecter les 4 zones de votre chat (alimentation, jeu, couchage et litière) en plaçant le bac à litière le plus loin possible de la zone où il se nourrit. Une fois l'emplacement idéal trouvé, ne le changez pas !

 

4. La litière parfumé peut perturber le chat

L’utilisation d’une litière parfumée est agréable pour la famille, car elle tend à masquer les mauvaises odeurs, mais l’est beaucoup moins pour le chat ! Comme évoqué précédemment, le chat aime avoir son odeur dans son bac à litière. Cependant, le parfum de la litière peut prendre le dessus sur l’odeur du félin et alors en perturber certains qui ne retrouvent pas leur odeur ou en sentent une différente à un endroit qui leur est pourtant réservé. Dans les cas extrêmes, ils peuvent être amenés à faire leurs besoins dans un coin de votre maison !

 

5. Quand un félin n’apprécie pas sa litière...

... il fait ses besoins ailleurs !
Pour de multiples facteurs, autres que médicaux, le chat peut être malpropre.
Tout d’abord, le bac à litière ou la maison de toilette peut ne pas convenir. Certains chats aiment l’intimité d’une maison de toilette tandis que d’autres apprécient plutôt faire leur besoin au grand air. Astuce : si votre chat n’aime pas sa maison de toilette, essayez de retirer la porte de la chatière ou encore d’ôter le couvercle.
Enfin, le plus souvent, la référence de la litière pour chat que vous avez choisi peut ne pas être appréciée de votre félin, notamment si elle est parfumée, fait du bruit ou encore est dure sous les coussinets. Une fois que vous avez trouvé une référence de litière qui le satisfait pleinement, essayez de ne pas la changer, le chat est un animal routinier qui aime avoir des habitudes.

 

6. La litière végétale peut se jeter dans les toilettes

Les litières végétales sont connues pour être fabriquées dans une matière première naturelle et biodégradable. Elles peuvent donc sans soucis être éliminées dans les toilettes ou être compostées. Une caractéristique particulièrement agréable pour les personnes vivant en appartement ou n’aimant pas conserver la litière souillée dans leur intérieur avec les odeurs qui vont avec !

 

7. Il arrive que certains chats mangent leur litière

Si votre chat est encore jeune, pas d’inquiétude. Il convient de l’éduquer afin de lui apprendre à ne pas avoir cette attitude et lui faire comprendre que la litière n’est pas comestible.
Par contre, dans le cas d’un chat adulte qui adopte brutalement ce comportement, il faut le prendre au sérieux. Très souvent, cela s’observe avec les litières minérales : un chat qui en ingère le fait car il présente une carence en minéraux ou est anémique, ces litières contenant du fer. Cela s’observe également chez les chats atteint de pica ou du sida. Essayez de changer de litière et observez son attitude. Mais si le comportement persiste, consultez impérativement votre vétérinaire.

 

8. Le papier journal ne doit pas être utilisé comme litière régulière

Beaucoup de propriétaires l’utilisent en fond de litière ou en litière principale, mais le papier journal n’est pas conseillé pour plusieurs raisons : au niveau des performances il n’est absolument pas comparable à une litière pour chat classique, il n’est pas absorbant et ne retient pas les odeurs. Aussi, il nécessite un entretien quotidien obligatoire. Enfin, l’urine du chat ne fait pas du tout bon ménage avec les encres et les produits chimiques présents dans le papier journal. Le mélange étant notamment toxique.

 

9. Il existe des litières avec un indicateur de santé

Certaines litières de silice ou litières cristal possèdent une fonction “indicateur de santé”.
Son intérêt ? Au contact de l’urine du chat, les cristaux de silice prennent une couleur particulière si une anomalie urinaire est détectée, par exemple du sang dans les urines, un pH non conforme…
Ce produit est particulièrement intéressant pour les mâles castrés, les chats seniors ou encore les félins adultes sujets aux problèmes urinaires.


 

10. Pas de produits ménagers pour nettoyer le bac

Il est encore une fois question de parfum ! Sachez que certains produits ménagers ont une odeur forte qui peut facilement incommoder votre félin car masquent la sienne.
Aussi, certains produits sont toxiques pour le chat et sont donc à proscrire pour le nettoyage de son environnement direct.
Privilégiez les produits naturels type bicarbonate, vinaigre blanc ou encore savon noir. Également, certaines marques sont spécialisées dans l’hygiène de l’environnement animalier, comme Saniterpen, et proposent donc des produits parfaitement compatibles pour l'entretien du bac à litière de votre chat.

 


Notre litière coup de coeur :

litiere silice silica

La référence silice Quality Clean Silica Pearl
Un produit très absorbant qui retient parfaitement les odeurs et possède une action anti-bactérienne. Sans poussière, elle convient parfaitement pour tous les chats et ne colle ni aux poils, ni aux pattes. Enfin, il s'agit d'un produit peu cher et très très économique puisque 1 sachet = 1 mois d'utilisation pour 1 chat !





 

Articles connexes : 
Pourquoi utiliser une litière agglomérante ?
Comment entretenir une litière pour chat en appartement ?   
Litière pour chat : laquelle choisir ?