Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Adoption des Animaux en Ukraine : les Accueillir ou les Aider !

Alors que la guerre fait rage, comment peut-on venir en aide aux animaux d’Ukraine ? Vous le savez peut-être, ce 25 juin a lieu la Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie. Le but de cette initiative, organisée par Solidarité Peuple Animal, et à laquelle Zoomalia joint ses efforts, est de témoigner sa solidarité à l’égard des refuges et des associations qui soignent et protègent les animaux errants au quotidien.
Cette année, celle-ci est d’autant plus chargée de sens qu’un événement géopolitique majeur entraîne des conditions de vie insupportables pour les familles de plusieurs chiens et chats, entre autres fidèles compagnons. Nous voulons bien sûr parler de la guerre en Ukraine. Celle-ci provoque l’exil de civils partout en Europe ; quant aux Ukrainiens restés chez eux, depuis la capitale de Kiev jusqu’aux abords du Donbass, ils sont soumis à un état d’anxiété et de terreur constantes, qui exacerbe d’innombrables tensions.
Dans ce contexte douloureux, les familles doivent se résoudre à certains sacrifices, et par la force des choses, de pauvres animaux se retrouvent délaissés, mal nourris, ou même abandonnés. Toutefois, en unissant nos forces et notre solidarité, il est possible d’aider, voire d’adopter les animaux ukrainiens.

Adoption des animaux en Ukraine : les accueillir ou les aider !

Que deviennent les animaux de compagnie en Ukraine ?

Dès le début de la guerre, et comme nous avons pu le voir dans nos journaux, les stocks des supermarchés et des magasins de proximité se sont progressivement épuisés, plongeant le pays dans la pénurie et la famine. Ce qui a moins été médiatisé, en revanche, c’est que les animaux sont des victimes collatérales de cette pénurie : la nourriture manque également pour eux, et les citoyens ukrainiens se retrouvent incapables de les alimenter.

De même, les matériels et les personnels vétérinaires se sont faits de plus en plus rares, empêchant les chiens, les chats, les chevaux – entre autres – d’être traités pour leurs maladies et blessures, qui ont pourtant redoublé à cause des conflits armés. De plus, dans un climat d’insécurité constante, les Ukrainiens ont dû prioriser leur propre survie, au détriment des soins médicaux de leur animal.

Si le contexte est douloureux pour les familles restées en Ukraine, il n’est pas nécessairement plus favorable pour celles qui ont pu fuir le pays. En matière de circulation des animaux domestiques, les règles au sein de l’Union européenne sont assez strictes. Certains réfugiés, dans l’urgence, ont été contraints à se séparer de leurs compagnons dans les gares, ou aux frontières de l’Ukraine.

Un abandon forcé que l’on imagine déchirant pour ces familles, mais qui fait malheureusement partie des lourdes réalités de la guerre. Sous l’impulsion de plusieurs organisations, certains États, dont la France, ont depuis mis en place un dispositif exceptionnel pour faciliter l’accueil des animaux aux côtés des civils réfugiés. Toutefois, un grand nombre d’entre eux demeurent, malgré tout, des victimes du conflit.

Chat réfugié en Ukraine qui mange dans sa gamelle

Comment sauver les animaux en Ukraine ?

Au regard de cette situation insupportable, venir en aide à ces êtres innocents en détresse s’impose comme une nécessité. Pour cela, tous les défenseurs du règne animal se sont rapidement fixé trois priorités : réduire le nombre d’abandons, secourir les animaux errants, et accompagner les Ukrainiens restés sur place pour subvenir aux besoins de leurs compagnons.

Pour ce faire, des associations telles que PETA, à l’international, ou 30 millions d’amis en France, se sont mobilisées pour organiser de véritables « missions de sauvetage ». L’objectif : envoyer en Ukraine du matériel vétérinaire, des équipes de bénévoles et des soigneurs, pour prodiguer des traitements aux animaux malades. Des chats, des chiens, des rongeurs, des oiseaux, mais aussi des chevaux, des ânes, et bien d’autres, ont ainsi pu être rescapés.

Deuxième action mise en place : le transport de nourriture. Là encore, plusieurs collectes sont organisées pour que les animaux d’Ukraine puissent s’alimenter décemment. Toujours aux côtés de ceux qui accompagnent et aiment vraiment les animaux, la Team Zoomalia s’est jointe à cet élan de solidarité, pour permettre l’acheminement de 2 tonnes de vivres sur le territoire ukrainien.

Enfin, les animaux abandonnés ont progressivement été conduits vers les pays voisins, comme la Pologne ou la Hongrie, où des abris provisoires ont été construits. D’après PETA, plus de 5 000 animaux ont déjà traversé la frontière depuis le début de la guerre. Une fois remis sur pied, ils sont ensuite transportés vers des refuges partout en Europe.

Colombe qui vole au-dessus du drapeau bleu et jaune : symbole de la paix en Ukraine

Où adopter les animaux ukrainiens rapatriés en France ?

De ce fait, de nombreux animaux venus d’Ukraine sont aujourd’hui présents aux quatre coins de la France. Séparés de leur foyer, ils sont dans l’attente d’une famille bienveillante capable de les accueillir et de leur garantir l’amour et la protection dont ils ont tant besoin.

Plusieurs choix s’offrent à vous si vous souhaitez adopter des animaux ukrainiens : visiter un refuge de la SPA, de 30 millions d’amis, ou de toute autre association similaire. Il en existe partout en France : renseignez-vous pour trouver celui qui est le plus proche de chez vous.

En contactant les équipes, ou en vous rendant directement sur place, vous pourrez échanger avec les soigneurs et les bénévoles qui vous redirigeront, le cas échéant, vers les animaux provenant d’Ukraine. Certaines associations ont instauré un dispositif spécifique pour ces rescapés de guerre, incluant un suivi vétérinaire spécialisé ou des conseils d’éducation particuliers.

En effet, comme beaucoup d’animaux ayant subi un traumatisme, ils auront besoin de patience, de persévérance et de bienveillance, pour s’habituer à un quotidien plus serein et apaisé. Toutefois, ils seront également très prompts à exprimer leur reconnaissance, et ils noueront un lien de complicité très fort avec les humains qui sauront leur témoigner de l'affection.

Où faire un don pour les animaux en Ukraine ?

Si vous n’avez pas la possibilité d’accueillir un compagnon chez vous, mais que vous souhaitez malgré tout affirmer votre solidarité à l’égard des animaux venant d’Ukraine, vous pouvez contribuer à l’une des nombreuses initiatives en cours.

Les associations caritatives continuent d’intervenir en Ukraine et partout en Europe : vous pouvez par exemple soutenir la collecte de PETA, qui mène toujours des opérations de sauvetage sur place, ou celle de l’association AVA – Agir pour la Vie Animale, qui accompagne les refuges face à l’afflux de nouveaux pensionnaires.

D’autres actions sont organisées à l’échelle locale ou nationale, comme des récoltes de dons de nourriture ou de médicaments, qui sont ensuite acheminés vers l’Ukraine. De la même manière, de nombreuses associations s’engagent pour épauler les familles de réfugiés ukrainiens, tout comme celles restées dans leur pays, et les aider à protéger leurs animaux.

Enfin, l’une des manières d’encourager le soutien aux animaux ukrainiens, c’est d’inciter vos proches à prendre conscience de ce sujet. Tout le monde n’a pas la même sensibilité, et certaines personnes ignorent tout bonnement le sort réservé aux animaux dans ce contexte de guerre. Parlez-en autour de vous : invitez vos amis, votre famille, vos collègues à s’informer, et à se mobiliser !


En résumé, les animaux sont des victimes de guerre souvent oubliées, auxquelles on ne pense que lorsqu’il est hélas trop tard pour leur venir en aide. Grâce à l’action immédiate des associations et organismes spécialisés, de nombreux animaux ont déjà pu être secourus. Tandis que la guerre perdure, nous devons redoubler d’efforts pour accompagner les Ukrainiens, et leurs fidèles compagnons à poils et à plumes. Zoomalia soutient l'Ukraine : on continue de témoigner notre compassion, et d’encourager la solidarité et la générosité de tous, pour sauver les animaux d’Ukraine, et faire que chacun d’entre eux puisse survivre à cet événement insoutenable, pour regagner un foyer aimant et paisible.

Articles connexes :
Refuge pour animaux : Comment adopter son animal de compagnie ?
Comment éduquer son chiot ? Les bons gestes à adopter
Faire garder son Chat pendant les vacances : 5 Modes de garde

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter