Trier Fermer

Refuge pour animaux : Comment adopter son animal de compagnie ?

Si vous souhaitez adopter un chien, un chat ou un NAC, voici quelques erreurs fréquentes à ne pas commettre : suivre uniquement son coup de cœur, ne pas regarder l’aspect financier, décider d’adopter seul pour la famille, négliger la personnalité de l’animal. Gardez à l’esprit qu’il ne faut pas se précipiter pour adopter son animal de compagnie. Cela mérite une réflexion approfondie.

Tout d’abord, les refuges pour animaux comptabilisent de nombreux pensionnaires qui ne demandent qu’à être adoptés et aimés. Avant de vous y rendre, avez-vous suffisamment mesuré les conséquences de l’adoption d’un animal domestique ? Ensuite, porter son choix sur telle espèce d’animal et l’adopter définitivement vous engagent vis-à-vis de votre animal de compagnie pour la vie. La Team Zoomalia vous invite donc à passer au peigne fin vos motivations et vous conseille sur la meilleure façon d’adopter votre fidèle animal.

Refuge pour animaux : comment adopter son animal de compagnie

Privilégier un refuge pour animaux

Le refuge animalier est un centre d’accueil qui propose à l’adoption des animaux de compagnie tels que les chiens, les chats, les chevaux, les NAC et bien d’autres animaux. Il recueille les animaux domestiques égarés, abandonnés, malades, maltraités. Il est préférable de lui confier son animal de compagnie, si le maître n’est plus capable de s’en occuper.

Le refuge animalier limite donc l’abandon à la sauvage, sur la voie publique, et incite à l’adoption, plutôt que d’acheter dans une animalerie.

Le refuge ne se substitue pas aux pensions canines, destinées à faire séjourner temporairement un animal pendant son absence ou ses vacances, et aux fourrières qui ramassent les animaux errants.

LA SPA : une adoption responsable

Privilégiez une démarche éthique visant à adopter un animal sauvé de l’abandon ou de la maltraitance pour lui donner une chance de vous connaître. La SPA (Société Protectrice des Animaux) est une association française reconnue d’utilité publique dédiée à la protection animale. Ses missions sont multiples : au-delà de la simple adoption, la SPA se veut engageante et force de proposition pour la cause animale. Elle milite pour la protection animale et sensibilise le grand public. Elle aide aussi les propriétaires d’animaux démunis ou en difficultés, elle recueille et soigne tous les animaux.

Les refuges privés

Ils fonctionnent sur la base du volontariat, de l’aide financière exceptionnelle de l’État, des dons généreux, et des fonds privés de quelques bienfaiteurs sensibles à la cause animale. Ils collaborent généralement avec des familles d’accueil chargées de soigner l’animal avant qu’il soit adopté par son maître. Ces structures sont toutefois soumises à des contrôles relevant du ministère de l’agriculture et de la Direction Départementale des Services Vétérinaires.

Être prêt pour adopter un animal

Il ne suffit pas de vouloir adopter un animal de compagnie, mais de le pouvoir. Vérifions ensemble si vous êtes vraiment motivé avant de procéder à l'adoption de votre compagnon.

Assumez votre responsabilité

Après avoir accueilli votre animal, désormais, vous devez l’élever, le nourrir, le soigner, subvenir à ses besoins, le protéger. Bref, vous avez signé pour un engagement sur le long terme. Par exemple, la durée de vie d’un chien est de 15 à 20 ans.

Prévoyez un budget

Il faudra budgétiser et amortir les dépenses liées à l’entretien de votre animal : les frais d’adoption, l’implantation d’une micropuce, la stérilisation fortement conseillée, notamment pour les chats, l’alimentation et les accessoires pour animaux de compagnie comme la gamelle, niche, couchage, jouets, collier, laisse, cage ou sac de transport.

Trouvez de la disponibilité

Avoir un animal de compagnie exige de dégager du temps pour s’en occuper. Ne comptez pas laisser votre compagnon enfermé et seul toute une journée. Celui-ci aura besoin de jeux, de dressage, de caresses et d’attention, de soins d’hygiène et de désinfection de son habitat (cage, niche, clapier, litière, etc.). Le minimum étant l’alimentation et la propreté, il convient pour son bien-être de passer 1 à 2 heures par jour en sa compagnie, et plus, c’est encore mieux.

Pourvoyez à son éducation

Dès son plus jeune âge, l’animal domestique a besoin d’être dressé et de suivre quelques règles de vie indispensables au foyer. Le dressage entraîne une meilleure communication et une bonne complicité entre le maître et l’animal. Il favorise aussi l'intelligence, la sociabilité et le plaisir d’être ensemble, avec moins de contraintes au fil du temps.

Gérez les inconvénients

  • Le ramassage des crottes ou des déchets que votre animal laissera sur son passage fait partie de vos contraintes. En effet, son éducation prendra un certain temps. Vous devrez faire preuve de patience, en acceptant certaines casses dans la maison, certaine salissures, ou pire encore.
  • L’arrivée d’un animal de compagnie dans une famille suppose une adaptation de la part de l’animal et des membres du foyer : adultes, enfants en bas âge, personnes allergiques, personnes non autonomes.
  • Votre maison devra être adaptée, voire repensée afin de réserver de l'espace à son animal, à l'intérieur ou à l'extérieur : sécurisation des portes, implantation d'une clôture, d'un portail ou un grillage, rangement des produits toxiques hors de portée.
  • La cohabitation avec d’autres animaux s'anticipe en principe : il vaut mieux se renseigner au préalable si vous avez déjà un compagnon chez vous. Sera-t-il compatible avec le nouvel arrivant ? Pour ne pas prendre le risque qu’ils ne s’entretuent ou qu'ils nuisent à votre environnement, certaines espèces sont plus ou moins sociables, faciles à gérer ou au contraire ne se supportent pas.

Bien choisir son animal de compagnie

Maintenant que vous êtes enfin prêt à faire des concessions, il est temps de définir quel animal est fait pour vous en fonction de la personne que vous êtes, de vos ressources et de vos absences inévitables.

Tenez compte de votre mode de vie

Votre caractère et votre personnalité influencent le choix de votre animal de compagnie. Suivant le temps que vous pourrez lui consacrer, vous considèrerez plusieurs paramètres comme votre travail, vos activités et loisirs, votre lieu d’habitation (campagne ou ville, maison ou appartement), vos absences, vos enfants, vos charges...

Le tempérament propre à l’animal n'est pas à négliger : sportif ou sédentaire, certains ne supportent pas la solitude ou d’autres ont soif d’indépendance.

Évaluez votre porte-monnaie

Réservez une enveloppe mensuelle pour assumer financièrement votre animal de compagnie. Envisagez le matériel nécessaire et les équipements dédiés à son confort, son hygiène, sa gamelle, etc. La taille et le poids de l’animal auront leur importance. Donner à manger à un grand chien n’est pas comparable à nourrir un lapin nain. Dans tous les cas, les visites vétérinaires sont essentielles, la vaccination aura un certain coût.

Pensez à un mode de garde

Faire garder son animal est une réflexion que vous devez mûrir avant de procéder à l’adoption. Que ferez-vous de votre compagnon lorsque vous devrez vous absenter pour multiples raisons (hospitalisation, vacances, déplacements professionnels…) ? Il paraît difficile, voire inimaginable qu’un chiot soit livré à lui-même pendant plusieurs jours. Si certains animaux de ferme, comme les poules, peuvent survivre 1 ou 2 jours grâce à une réserve de graines et un distributeur d’eau, à l’instar des NAC ou des reptiles en terrarium ou des oiseaux en cage, un chat et un chien posent une autre problématique.

Plusieurs solutions existent : pet-sitter, garde à domicile, pensions, voisins, etc. De nombreux lieux de vacances acceptent la présence d’un animal de compagnie. Vous pouvez alors envisager de partir avec lui en toute sérénité.

Adopter son animal dans un refuge

De très nombreux animaux sont dans l’attente de trouver une famille accueillante et aimante. Consultez le site internet des refuges comme la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, 30 millions d’amis, et suivez leurs recommandations. Vous pourrez également visionner les vedettes prêtes à être adoptées. Attention, craquage garanti !

Si vous vous rendez sur les lieux, il est important d’expliquer votre démarche d’adoption. Cela permet d’établir une relation de confiance entre le chenil et le futur propriétaire. Vous indiquerez aussi ce que vous recherchez exactement : un chien, un chat, un rongeur, un lézard, ou si vous êtes encore hésitant, vous préciserez alors votre profil et ce que vous attendez de votre future relation avec votre animal. Le professionnel vous orientera alors vers le meilleur choix.

L’idéal est de se déplacer avec tous les membres de votre famille, comme d’un commun-accord. Quelques documents officiels seront demandés par le centre : pièce d’identité, justificatif de domicile et de ressources, etc..

De même, il faudra payer les frais vétérinaires si l’animal a été stérilisé, vacciné ou pucé (entre 100 et 200 €).

Enfin, sélectionnez avec soin votre refuge : pour cela, il suffit de vérifier les agréments, la propreté des lieux, le sérieux professionnel, l’état de santé des animaux, l’accessibilité et la sécurité de la structure.

Pour plus d’informations sur les démarches d’adoption d’un animal de compagnie, découvrez cet article complémentaire : Adopter un animal de compagnie : démarches à suivre.


Choisir un animal passe par une longue réflexion à mener avec tous les occupants de la maison. Vous avez pensé à tout ? Alors, peut débuter le processus d’adoption d’un animal de compagnie dans un refuge associatif ou privé, chez les éleveurs ou les particuliers. Le profil de votre compagnon à quatre pattes doit matcher avec le vôtre. Il dépendra entièrement de vous et aura besoin de votre amour durant toute sa vie.

Articles connexes :
Les Chats Loupés : une association qui recueille et soigne les chats errants pour adoption
Comment éduquer son chiot ? Les bons gestes à adopter
Adopter un animal de compagnie : démarches à suivre
4 raisons d’adopter un animal dans un refuge


Politique de cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour faciliter vos achats, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou outils similaires pour... Lire la suite
En savoir plus J'accepte