Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

J'ai des Chenilles processionnaires dans mon jardin : 9 Pièges

Vous vivez dans une région où les chenilles processionnaires pointent le bout de leur nez dès les premiers rayons du soleil printanier ? Vous êtes alors sans doute conscient des problèmes que cette présence peut poser pour votre chien. Ces créatures, bien que souvent méconnues, peuvent être une véritable nuisance dans les jardins. En effet, elles peuvent causer de gros dommages aux arbres, mais aussi, représenter un danger pour les animaux domestiques et les humains en raison de leurs poils hautement urticants. Vous souhaitez vous en débarrasser ? Nos experts Zoomalia vous livrent quelques méthodes et idées de pièges pour vous aider à éradiquer les chenilles processionnaires du pin.

Chenilles processionnaires regroupées sur une branche de pin

1. Pièges à phéromones dans le jardin

Les pièges à phéromones se caractérisent par l’utilisation ingénieuse de substances chimiques naturelles pour attirer les papillons mâles.

En agissant comme des leurres olfactifs qui émettent des hormones sexuelles femelles, ces dispositifs contribuent à restreindre la population de chenilles processionnaires en amont, en entravant le processus de reproduction.

Afin de maximiser l’efficacité de ces pièges et de réduire le nombre de papillons, il convient de les positionner judicieusement autour de votre jardin dès le mois de juin et de les retirer à la fin septembre.

À SAVOIR !

On distingue 2 catégories de pièges destinés à capturer la chenille processionnaire du pin, chacune adoptant une approche spécifique et étant préconisée à des moments distincts.

Le premier type cible les papillons, alors que le second concerne les chenilles au moment de leur phase processionnaire. Cela dicte donc le moment opportun pour leur installation et leur utilisation.

2. Pièges physiques écologiques

Les pièges physiques permettent une capture directe et rapide. Ainsi, vous pouvez utiliser, par exemple, des bandes adhésives, que vous pouvez installer autour du tronc des arbres touchés. Ce système est conçu pour directement capturer les chenilles lors de leur descente, et fournit ainsi une solution pratique et ciblée pour contrôler la présence de ces insectes nuisibles sur les arbres de votre jardin.

Il est aussi possible de mettre en place un éco-piège qui entoure l'arbre infesté et empêche les chenilles d'atteindre le sol. Il se compose d’un collier percé relié à un sac par un tube. Les chenilles descendent naturellement dans le tube et une fois la procession terminée, le sac est retiré et incinéré. Réglables et réutilisables, ces colliers s'adaptent à différents diamètres de pins et ciblent uniquement les chenilles processionnaires du pin, évitant ainsi la capture d'autres insectes.

3. Échenillage et huile de coude

L’échenillage est une intervention ciblée, mais elle n’est pas de tout repos ! Ainsi, cette méthode consiste à sectionner les branches de l’arbre qui sont infestées par les chenilles. Bien que cela demande un certain effort et que cette approche se révèle fastidieuse, sa radicalité fait qu’elle est particulièrement efficace pour diminuer la population de chenilles processionnaires.

Aussi, veillez à planifier l'échenillage pendant une période où les chenilles sont moins actives, généralement en début de matinée ou en fin de journée. Évitez à tout prix les journées très venteuses pour minimiser la dispersion des poils.

4. Aspiration mécanique et brûlage des nids

Ici aussi, l'aspiration constitue une méthode directe et efficace pour éliminer les chenilles processionnaires et leurs nids de façon précise. Ainsi, l'utilisation d'un aspirateur muni d'un embout adéquat permet de capturer ces insectes sans les toucher directement, minimisant le risque de contact avec leurs poils urticants.

Il convient de privilégier un aspirateur de jardin portatif, léger et maniable, muni d'un sac scellé ou d'un système de fermeture hermétique. Ces modèles sont adaptés pour une utilisation en extérieur et offre une grande flexibilité lors de l'aspiration des branches et des zones difficiles d’accès.

Enfin, à la fin de l’opération, évitez de jeter le sac de l'aspirateur directement dans une poubelle ordinaire, mais optez plutôt pour une élimination sécurisée (incinération sous contrôle ou poubelle dédiée aux déchets potentiellement dangereux).

5. Traitements biologiques

L'utilisation de traitements biologiques fait écho à une approche respectueuse de l'environnement pour maîtriser les populations de chenilles processionnaires. Ces solutions reposent sur l'introduction de bactéries spécifiques, qui produisent notamment des protéines toxiques, ou de nématodes qui agissent de manière ciblée contre les nuisibles, sans parasiter les autres éléments de l'écosystème.

Par exemple, les nématodes sont des vers microscopiques qui contaminent les chenilles sans causer de dommages aux plantes ou aux animaux environnants. Lorsqu'ils sont introduits, ces vers recherchent les chenilles pour les infecter, et contribuent ainsi à réguler naturellement leur population.

Comment savoir si mon chien a touché une chenille processionnaire ?

Traditionnellement observée au printemps, entre mars et avril, l’arrivée des chenilles processionnaires a connu une altération temporelle ces dernières années et a lieu parfois dès fin décembre ou début janvier. Ces chenilles quittent leur nid et se déplacent "en procession", d’où elles tirent leur nom. Pour les animaux, elles présentant un réel danger à cause de leurs poils hautement urticants et allergisants. Ces derniers peuvent déclencher des réactions irritatives et/ou allergiques significatives chez les chiens et les chats, qui sont naturellement attirés par ces créatures et peuvent être enclins à les attraper et à les lécher.

Les lésions souvent impressionnantes résultantes de cette malheureuse rencontre touchent fréquemment la cavité buccale, la face et les yeux, tandis que dans des cas exceptionnels, l'inhalation des poils urticants peut entraîner des problèmes respiratoires, avec des risques d'étouffement.

De manière générale, les premiers symptômes de l'exposition, tels que l'hypersalivation, les vomissements et le gonflement de la langue et des babines, apparaissent dans les deux heures suivant le contact. Ces lésions sont extrêmement douloureuses et peuvent, dans les situations les plus extrêmes, conduire à la nécrose de la langue, voire à sa chute.

Bien qu’un chien puisse vivre normalement avec une partie de sa langue en moins, des difficultés pour boire et se nourrir peuvent survenir en cas de blessure importante. En cas de contact avec ces chenilles, le premier réflexe à avoir est de rincer abondamment la bouche de l'animal avec de l'eau froide. Ensuite, il est impératif de contacter le plus rapidement possible son vétérinaire traitant ou les urgences vétérinaires afin de mettre en place un traitement visant à prévenir la nécrose et l'infection. Il faut savoir que plus la prise en charge est rapide, plus le pronostic est encourageant.

source : Clinique vétérinaire Bio'Vet Saint Paul-lès-Dax

6. Piège au vinaigre blanc bio

Faire un piège en utilisant du vinaigre blanc est une solution simple et abordable pour attirer et capturer les chenilles processionnaires. En effet, l'acidité du vinaigre agit comme un appât et les incite à s'en approcher.

Pour le réaliser, il convient de remplir de vinaigre blanc la moitié d’un récipient peu profond, comme une coupelle ou un bol. Il faut ensuite déposer ce piège dans les zones fréquentées par les chenilles processionnaires, près des arbres infestés ou sur leur trajet habituel.

Enfin, il faut surveiller régulièrement le piège et remplacer le vinaigre lorsqu'il perd son efficacité ou qu’il contient trop d'insectes capturés.

7. Piège au marc de café frais

Le piège au marc de café propose une méthode ingénieuse et naturelle pour attirer et pour retenir les chenilles processionnaires. Ainsi, l’odeur intense et particulière du café agit comme un attractif naturel pour ces insectes. Il est question d’utiliser du marc de café frais, récupéré après la préparation de votre café quotidien, et de le placer uniformément au fond d’un récipient peu profond.

Il convient ensuite de l’installer dans les endroits où se trouvent les chenilles, près des arbres ou sur leur lieu de passage. Enfin, au bout de quelques jours, une fois que le marc est sec ou saturé d’insecte, il faut simplement le renouveler.

8. Planter un bouleau sur son terrain

Planter un bouleau dans votre terrain peut vous aider à lutter contre les chenilles processionnaires ! En effet, cet arbre libère des composés chimiques tels que des terpènes et des phénols qui ont le pouvoir de repousser les chenilles. En créant une véritable barrière naturelle, il décourage ces insectes de s’installer. Toutefois, attention, cette méthode est plus préventive que curative.

9. Attirer les mésanges et les chauves-souris

Enfin, encourager l’installation de mésanges et de chauves-souris près de chez vous peut être une tactique naturelle et bénéfique pour contrôler les populations de chenilles processionnaires. Ces oiseaux, particulièrement friands de chenilles, peuvent réduire leur nombre… en les mangeant !

Pour attirer ces alliés naturels, installez des nichoirs et des abris dans votre jardin. Vous pouvez aussi introduire des espèces de plantes et d’arbres qui leur fournissent des habitats et des sources d’alimentation adaptées.

Abri pour chauve-souris Bat house

Abri pour chauve-souris Bat house

Avis 5 1
27,71€
Acheter


En résumé, “faire la chasse” aux chenilles processionnaires nécessite de prendre un maximum de précautions au moment de leur manipulation, car leurs poils urticants peuvent causer des irritations cutanées et des réactions allergiques sévères. Ainsi, il est vivement recommandé de porter des vêtements de protection adéquats, couvrant la peau exposée, et d'éviter tout contact direct avec les chenilles ou leurs nids. Toutefois, en cas d'infestation sévère ou si les méthodes exposées mentionnées précédemment ne portent pas leurs fruits, il est conseillé de faire appel à un professionnel de la gestion parasitaire. Ces experts peuvent évaluer la gravité de l'infestation, mettre en place des stratégies appropriées et garantir une intervention sûre et efficace.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte..
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte