Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

Éducation du Chien et du Chiot : 7 Règles d’apprentissage !

Pour le dressage de votre chien, les premiers ordres de base sont généralement assis, couché, debout et stop. Un chiot peut intégrer sa famille humaine dès l'âge de 8 semaines. À partir de là, vous pouvez commencer l'éducation du chien. Ces apprentissages doivent se faire dans la douceur et la patience. C'est pourquoi, il est fondamental d'utiliser des techniques dites positives. Celles-ci respectent l'animal et favorisent une relation basée sur la bienveillance et la compréhension. Il est véritablement très plaisant de vivre avec un chien bien éduqué. Voici quelques clés pour vous accompagner pendant ce voyage.

Maître qui éduque son chien

1 | Favoriser une éducation du chien positive

Les apprentissages acquis sur la base de la coopération seront mieux assimilés que ceux pratiqués sous la contrainte. Renforcer les bonnes actions par des récompenses est plus efficace que de sanctionner l'animal lorsque ses comportements sont inappropriés.

Un chien doit être respecté dans ses besoins fondamentaux. Outre les besoins physiologiques, tels que se nourrir, boire, faire ses besoins, dormir, bouger et se reproduire, votre compagnon a besoin de relations sociales avec les humains mais aussi avec les animaux de son espèce. C'est une question d'équilibre. Dans le cas contraire, il ne sera pas attentif ni capable de réagir correctement à vos demandes. Il est essentiel d'être à l'écoute de son ami canin, cela favorise la mise en place des apprentissages.

Pour lui donner confiance en lui et lui donner de la liberté, il peut être intéressant de mettre en place des balades en longe. Des laisses de 10 à 15 mètres lui offrent la liberté dont il a besoin. Cette astuce peut être utilisée avant que votre compagnon maîtrise parfaitement le rappel. En effet, sa sécurité peut être en jeu. Il est bon de savoir que laisser divaguer un chien peut être puni par loi.

L'éducation d'un chien en positif, c'est le guider vers un comportement à reproduire. On félicite et encourage les réussites. Le maître et son compagnon sont dans la coopération et non dans le conflit d'autorité. Les techniques d'éducation archaïques basées sur les punitions, la peur et les colliers étrangleurs sont révolues !

2 | Stimuler son chien mentalement et jouer avec lui

Pour être heureux, un chien a besoin d'activités diverses et variées. Outre les traditionnels jeux de balle ou activités masticatoires, d'autres occupations toutes simples peuvent être mises en place pour les stimuler. Nos amis canidés ont un odorat beaucoup plus développé que le nôtre.

Utiliser leur flair pendant les jeux, favorise la concentration, l’obéissance et l’intelligence. Mettre sa truffe à l’épreuve en cachant une balle, un jouet ou une friandise et l’inciter à chercher et à trouver est particulièrement apprécié. C'est une véritable occupation mentale qui utilise une grande partie du cerveau de votre compagnon. Le repérage et l'interprétation des odeurs sont une de leurs spécialités. 

D'autres jeux d'intelligence pour chien permettent de stimuler mentalement les chiens. Des tapis de fouille, des jeux de découverte, les balles à friandises sont autant d'activités appréciées qu'elles aident votre ami canin à se concentrer tout en l'amusant. Vous trouverez facilement ces jeux sur les boutiques en ligne.

Pour amuser et éduquer votre animal de compagnie, vous pouvez lui apprendre des tricks. Ces petits exercices d'éducation ludiques permettent de lui entraîner la mémoire et de le maintenir attentif.

Par exemple, dites "tourne" pour faire tourner votre chien dans le sens des aiguilles d'une montre. Puis, en changeant d'ordre, "twist", il tourne dans le sens inverse.

Ensuite, inculquez-lui le mot "patte", il donne la patte. Puis enchainez avec le mot "l’autre" et il présente l’autre patte.

Pour terminer, "cross" pour le faire croiser les pattes avant et "over", les décroiser. Tout cet enchainement doit être décomposé pour être assimilé. Une fois la première notion apprise, on enchaîne avec la deuxième que l'on associe après avec la première...

3 | Adopter un comportement zen si on veut un chien calme et obéissant

Vivre avec un animal de compagnie ne doit pas être un stress. Il faut l'accepter tel qu'il est et ne pas vouloir à tout prix le contrôler ni le transformer. En effet, certains individus comprennent mieux ou plus vite que d'autres. Ils ont tous une personnalité propre à chacun.

Lorsqu'un chiot arrive dans son nouveau foyer, il faut savoir faire preuve de patience et accepter les bêtises des premiers jours. Si votre compagnon ressent que vous êtes anxieux ou énervé, il le ressentira. En vous observant, votre ami canin analyse et comprend vos mimiques, votre ton de voix. Il se mettra dans la même émotion que vous, même si ce n'est pas la plus adaptée. Pour son éducation, cela ne sera d'aucune utilité. Les apprentissages réalisés dans la joie et la bonne humeur sont les plus réussis. Donner les bases de la vie en société à son animal mérite d'être patient et persévérant.

Les émotions se transmettant entre elles, le maître doit être capable de se contrôler pour créer un duo homme-chien calme et posé. L'éducation doit se faire dans la douceur et la détente. Punir à chaque fois, n'est pas productif. Par contre, il faut porter son attention sur les récompenses et les félicitations.

4 | Être observateur et cohérent dans la gestuelle et les paroles

Lorsque l'on veut enseigner à son compagnon des ordres de base, il est essentiel d'être cohérent. On doit l'observer et attirer son attention. Pour obéir, un chien doit pouvoir être concentré et comprendre immédiatement ce que son maître attend de lui. Donner l'ordre de s'asseoir à un chien qui court n'aboutira à rien. Il faut procéder par étape et être logique. Dans ce cas, il est nécessaire de l'appeler, attendre qu'il soit arrêté et ensuite lui donner l'ordre.

Lui répéter plusieurs fois de s'asseoir ne le fera pas obéir plus vite, bien au contraire. Il pourra assimiler l'action "assis" par la répétition du mot. De plus, il faut toujours nommer l'animal avant de lui donner une consigne. Il doit savoir que c'est à lui que l'on s'adresse, cela attire son attention.

Si l'on veut qu'il enchaine plusieurs consignes : au pied, assis, pas bouger, par exemple, il faut décomposer l'action en plusieurs plus courtes et plus simples. Il est important d'observer votre compagnon pour savoir s'il est réceptif. 

L'utilisation d'un clicker pour chien ou d'un sifflet à ultrason permet d'associer en temps réel un évènement à un son. C'est un conditionnement qui utilise un renforcement positif. Lorsque le chien exécute un ordre parfaitement, on actionne le clicker et on le félicite immédiatement par une friandise ou une caresse

L'animal identifie très rapidement grâce au signal qu'il a bien obéi et que la récompense va suivre. Cette technique d'éducation positive a fait son apparition dans les années 70 et est très souvent utilisée dans le domaine de l'éducation positive. Lorsqu'elle est bien utilisée, elle est très efficace. Elle peut être utilisée pour les ordres de base : assis, couché, pas bouger, stop, la marche en laisse ou le rappel.

Friandises d'éducation Trainer Mix sans gluten DAILYS

Friandises d'éducation Trainer Mix sans gluten DAILYS

Avis 5 98
4,79€
Acheter

5 | Savoir récompenser au bon moment et pas systématiquement

Pour être efficace dans l'éducation du chien et du chiot, il faut savoir le motiver et lui donner envie d'obéir. Cela ne peut pas se faire sous la contrainte. La relation doit être basée sur la confiance et l'envie d'apprendre pour faire plaisir à son maître.

Certains chiens étant plus joueurs que d'autres, auront pour récompense une partie de jeu de balles. D'autres préfèreront des caresses et d'autres encore des friandises. C'est à vous de connaître votre compagnon et de savoir ce qui lui convient le mieux. Chaque individu étant différent, les formes de récompense le sont aussi.

Les friandises ne doivent pas être distribuées automatiquement. Ces dernières peuvent provoquer de l'embonpoint et nuire à la santé de l'animal. Il est important de récompenser également par la voix et par les caresses. Le lien entre l'homme et le chien ne doit pas se baser essentiellement sur la nourriture. Plus l'ordre est réalisé facilement, plus les récompenses se raréfient. Une caresse ou un "c'est bien" peut suffire. Le but est de motiver et d'encourager le chien à progresser.

6 | Respecter le rythme du chien et prendre son temps

Comme chez les humains, chaque individu canin est différent. Chacun a son rythme pour apprendre. Certains comprennent vite, pour d'autres, il faudra plus de temps. Il faut respecter son animal et prendre le temps nécessaire à chacun. C'est la progression qui compte et non la vitesse.

Certains apprentissages sont plus simples que d'autres. Pour les plus compliqués, techniques ou longs, il est essentiel de persévérer et de favoriser la répétition. Des pauses entre les exercices permettent de se défouler et de laisser un peu de liberté à votre ami canin. Lâcher parfois un peu de leste permet d'alléger les séances et de ne pas mettre de pression sur votre compagnon.

Il est également important de tenir compte des préférences de son petit compagnon. En l'observant, on prend conscience de ses activités favorites et de ses aptitudes. Grâce à cela, il est possible de trouver des motivations efficaces.

7 | Consulter un éducateur canin et un vétérinaire

Lors de l'éducation d'un chiot ou d'un chien, il est toujours intéressant de prendre conseil auprès d’un professionnel canin. De nos jours, il est relativement facile de trouver un centre d'éducation canine. Il est bien sûr recommandé de choisir des professionnels travaillant dans le positif. Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès de votre vétérinaire.


Les éducateurs canins pourront vous conseiller sur les apprentissages essentiels à enseigner à votre compagnon. Vous aurez ainsi de bonnes bases pour obtenir de votre chien un comportement parfait en société. 

Les écoles du chiot sont également très intéressantes pour les jeunes individus. Les cours sont véritablement adaptés à leur jeune âge. Cela leur permet aussi de parfaire leur socialisation. Un chien devrait toujours pouvoir rester en contact avec des animaux de leur espèce. Ainsi, ils communiquent entre eux et se défoulent.


En résumé ! 
Avoir un compagnon bien élevé facilite la vie. L'éducation de votre chien doit être votre priorité dès son arrivée dans votre foyer. Qu'il soit chiot ou adulte, l'éducation est la même. Seule la durée peut varier. En effet, un individu plus âgé a déjà pris des habitudes. Mais grâce à la patience et à la persévérance, on peut faire des miracles. Votre relation n'en sera que meilleure !

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte..
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte