Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

British Shorthair : Tout Savoir sur le chat BSH !

Au premier abord, ce chat ressemble presque à un ours en peluche ! Le British Shorthair, eut égard à ses origines, arbore un flegme très britannique et une gentillesse à toute épreuve. Cette race très ancienne à la morphologie massive est très populaire outre Manche, mais aussi en France où ce félin a conquis le cœur de nombreux heureux propriétaires. Elle est aussi très présente dans bon nombre de pays du monde. On vous en dit plus sur ce gros chat "so british" !

British Shorthair allongé sur un banc en bois

1. Le British Shorthair : son histoire et ses origines

Le British Shorthair aurait été introduit dans l’ancienne Gaulle par les romains qui détenaient déjà cet animal des Égyptiens. Il arrive ensuite en Écosse puis en Angleterre dans un but bien précis, chasser les rongeurs dans les fermes. Sa présence sur le sol britannique remonte donc à plusieurs siècles !

À la fin du XIXème siècle, des éleveurs anglais procèdent à des croisements sélectifs avec les plus beaux chats de gouttière. La première exposition féline organisée en 1871 à Londres a notamment été remportée par une chatte BSH (bien que la race ne soit pas encore reconnue officiellement).

À l’arrivée de la première guerre mondiale et jusqu’à la seconde, la race menace de s’éteindre. La seule solution trouvée pour préserver la continuité de l’espèce a consisté à croiser quelques rares spécimens de British Shorthair encore en vie avec des chats dépourvus de pedigree. La morphologie de la descendance s’est alors considérablement affinée. Il s’est donc avéré nécessaire de rendre à ces chats leurs rondeurs originelles et une densité de pelage perdus au cours des croisements successifs.

Au début années 50, des accouplements avec des Persans mais également des Chartreux et des Bleus Russes ont rendu aux BSH toute l’ampleur, la morphologie massive et le pelage dense qu’ils avaient perdu et dont ils avaient besoin pour s’adapter à la rigueur du climat britannique. À noter : du croisement de cette race avec le Persan est né le British Longhair, la version à poil long.

En 1979, soit quelques générations plus tard, les descendants issus de ces croisements ont pu, pour la première fois, être officiellement enregistrés en France en tant que British Shorthair. Le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF) homologue la race en France cette année là.

Depuis, ce magnifique chat est reconnu comme l’un des chats les plus populaires au Royaume-Uni. Il trouve son alter égo aux États-Unis avec l’American Shorthair qui doit son existence à l’importation de BSH en Amérique. Il faut aussi éviter de le confondre avec le Chartreux, un chat au pelage gris-bleu.

Des talents d'acteur !

Ce superbe chat ne vous est certainement pas inconnu… En effet, le 7e art lui a fait honneur à de nombreuses reprises en le mettant en scène dans des films.

Le chat d’Alice au Pays des Merveilles, célèbre œuvre de Lewis Carroll est un Bristish. On le retrouve aussi en 2001 dans "Comme chiens et chats". Célèbre, il l’est aussi sur les réseaux sociaux à tel point que de nombreux BSH sont devenus de véritables stars.

Le compte Instagram @cobythecat qui compte plus d’1,9 millions d’abonnés est celui de Coby, un ravissant British doté d’un superbe pelage blanc qui a littéralement conquis les internautes.

FICHE D'IDENTITÉ DU BSH

  • Nom scientifique : Felis Cactus ;
  • Embranchement : Vertébrés ;
  • Classe : Mammifères ;
  • Ordre : Carnivores ;
  • Sous-ordre : Féliformes ;
  • Famille : Félidés.

2. Les Caractéristiques physiques

Ce chat robuste, dodu, aux pieds rond est un vrai nounours ! Ainsi peut-on décrire en peu de mot ce félin à l’air débonnaire.

Son corps

Ce chat à l’allure puissante et trapue atteint sa taille adulte entre 3 et 5 ans. Il mesure environ 60 cm, quel que soit le sexe. Il pèse entre 5 kg et 8 kg pour le mâle et entre 3,5 kg et 6,5 kg pour la femelle.

Les épaules et les hanches sont larges. Autour de sa forte ossature, la musculature est solide. Les pattes sont courtes et se terminent par des pieds ronds. La queue est courte et arrondie au bout avec un aspect touffu et épais.

Son pelage

Le BSH se reconnaît aisément à l’épaisseur et à la densité de sa fourrure à poils courts, d’où son nom : Shorthair = poil court. Le BSH se distingue de son cousin le British Longhair qui possède, comme cité précédemment, des gènes de Persan.

La présence d’un abondant sous-poil donne au pelage un aspect laineux. Cette race de chat perd très peu de poils ce qui le rend moins sujet aux formations de boules responsables de régurgitations.

Sa couleur

Ce chat présente une large diversité de couleurs de robe : noire, bicolore, rousse, bleue-rousse, silver (mélange de gris et blanc), tortie (écaille de tortue), tabby, van (pelage uni en général blanc), colorpoint (extrémités colorées), etc.

Toutes les teintes sont acceptées dans les standards. Néanmoins c’est la couleur gris-bleu, comme celle du Chartreux, qui est la plus appréciée.

Sa tête

Supportée par une encolure courte et large, la tête est en forme de pomme. Elle est arrondie, avec un nez court, une mâchoire courte et de belles joues. Le mâle surtout présente bien souvent des bajoues. Le museau est plat. 

Les yeux sont grands, ronds et bien ouverts. Pour être conforme la couleur des yeux doit s’assortir à celle de la robe. Les oreilles, relativement petites, sont bien écartées sur le sommet de la tête et s’arrondissent en s’élargissant en leur sommet.

3. Le Caractère et les aptitudes du British Shorthair

Le British Shorthair se caractérise par un tempérament paisible, flegmatique, calme et tranquille. C’est un chat sociable, peu farouche qui adore les caresses, être au centre de l’attention et considéré comme un membre de la famille à part entière. En demande constante de tendresse, il aime participer à la vie de la maison et ne sera jamais plus heureux que lorsqu'il reste auprès des siens.

Son calme apaisant, son comportement affectueux et sa personnalité équilibrée rendent ce félin extrêmement sympathique, très facile à adopter par les familles, les personnes vivant seules ou en couple ainsi que les personnes âgées. Son miaulement léger, à peine audible, fait de ce chat un modèle de discrétion.

Le BSH est aussi un chat intelligent et curieux. Fidèle à ses lointains ancêtres, c’est un chasseur né. Il apprécie les moments de jeu et l’activité qui l’aide à ne pas trop grossir. Placide, il montre aussi une grande tolérance. En conséquence, il s’adapte parfaitement à la présence d’autres animaux, chats et chiens notamment, au sein de son foyer. Le BSH fait partie des races de chats qui s’entendent à merveille avec les chiens.

Très joueur, le BSH s’amuse de tout et trouvera auprès d’un autre chat, un précieux compagnon de jeu. De même, bien qu’il aime la compagnie des humains dont celle des enfants, ce chat apprécie de temps en temps quelques moments d’indépendance. Pour cela, il peut sans problème rester seul dans la journée sans souffrir de solitude.

BSH : pour quel pet parent ?

Le BSH convient à tout le monde. On peut dire que c’est "une bonne pâte" et un vrai bonheur pour tous les profils de propriétaires. Son éducation est extrêmement facile. Ce chat est en effet très obéissant et respecte sans problème les règles de la maison. Il aime plus que tout faire plaisir à son maître.

Ce chat sans soucis s’adapte donc à tous les profils de maîtres et les configurations de foyers. De part son bon caractère, il peut très bien vivre en appartement et profiter du confort d’un bon canapé.

4. L'alimentation du British Shorthair

Le British Shorthair se caractérise par son grand appétit. Ce dernier répond à des besoins nutritionnels spécifiques à la race qui sont particulièrement importants. Ce chat est aussi très gourmand ce qui nécessite quand même de surveiller son alimentation pour éviter tout risque d’embonpoint. La race est prédisposée à l’obésité.

Il convient de préserver sa musculature naturelle et, pour cette raison, lui donner une alimentation à la fois riche en protéines de qualité et faible en lipides (graisses). Sa bonne santé dépend aussi d’un apport adapté en vitamines et nutriments en adéquation avec l’âge et le poids de l’animal. D’une manière générale, évitez la nourriture humaine (salée et grasse).

L’alimentation sera plus riche en période de croissance. Ce chat atteint sa taille définitive entre 3 et 5 ans. De même l’alimentation change en cas de stérilisation ou pour un chat senior.

Votre vétérinaire vous conseillera sur les rations à donner en fonction de la corpulence de l’animal et de son style de vie. L’alimentation avec des croquettes aide les chats à user leur dents et à préserver une bonne dentition. Vous pouvez aussi alterner alimentation molle et croquettes.

Bien évidemment, veillez à un apport d’eau propre, suffisant et régulier.

CROCORICO Chat au Poulet Frais pour Chat stérilisé

CROCORICO Chat au Poulet Frais pour Chat stérilisé

Avis 5 30
29,98€
Acheter

5. La Santé du BSH

Le British Shorthair est un chat très résistant sous réserve qu’il soit nourri correctement. Son espérance de vie se situe entre 12 et 15 ans, voire au-delà parfois. Néanmoins, cette race peut être sujette à certaines affections.

Les maladies courantes

  • La cardiomyopathie hypertrophique féline (CMH) qui se manifeste par une insuffisance cardiaque. Elle provient parfois d'une carence en protéines.
  • La polykystose rénale (PKD) caractérisée par l’apparition de kystes qui se développent dans les reins. Il s’en suit des dysfonctionnements urinaires et de filtration du sang. Cette pathologie survient notamment chez les chats stérilisés.
  • Le diabète, souvent consécutif à l’obésité, à des problèmes pancréatiques ou à des maladies affectant le métabolisme.
  • Les problèmes articulaires et osseux généralement causés par le surpoids.
  • Attention aussi aux parasites externes ! La densité et l’épaisseur du pelage constituent un refuge idéal pour les puces, les poux et autres petites bêtes…

Les soins quotidiens

Ce chat nécessite des soins réguliers tels que :

  • Des vaccins à jour contre la rage, le typhus, la leucose féline ;
  • Le brossage hebdomadaire de ses dents (avec une brosse spéciale pour chats), notamment au moment des mues. Cela permet d’éliminer les poils morts susceptibles d’entraîner des problèmes digestifs ;
  • Le nettoyage des oreilles et des yeux avec une lotion nettoyante (oreilles ou yeux) pour enlever les saletés accumulées ;
  • Un brossage hebdomadaire, encore plus fréquent en période de mue. Ce rituel câlin fera de votre BSH le plus heureux des chats !

6. L'Habitat du BSH

Le British Shorthair s’habitue parfaitement à la vie en appartement. Cependant si vous disposez d’une maison avec un jardin, ce type d’habitat lui conviendra encore mieux. En effet, ce félin adore passer du temps à l’extérieur. Il ne faut pas oublier son instinct de chasseur...

Si vous n’avez pas de jardin et vivez en appartement, pensez à lui laisser des jouets pour chat à disposition qui combleront son besoin d’activité.

7. La Reproduction

La maturité sexuelle de ce chat se situe entre 12 et 14 mois. La femelle peut accoucher de 2 portées par an.

Le nombre moyen de petits par portée varie entre 3 et 6 chatons. Il est conseillé de ne pas laisser une femelle procréer après sa 6e ou 7e année.

Si vous êtes un particulier, il est souhaitable de faire stériliser votre Bristish Shrothair dès l'âge de 6 mois. Demandez conseils auprès d'un vétérinaire.


En Bref ! Vous tomberez immanquablement sous le charme de ce chat aux allures de nounours, dont la beauté n’a d’égale que la gentillesse. Bien que robuste, le British Shorthair nécessite une attention et un entretien régulier, avec bien sûr, beaucoup d’amour au quotidien. La recette est simple pour le rendre heureux :)

Quel est le prix d’un British Shorthair ?

Le prix de ce chat varie en fonction de plusieurs facteurs. Le prix dépend principalement de l’élevage, du sexe, de la généalogie et de la morphologie. La couleur peut aussi influer, les chats gris-bleus étant plus onéreux. Un chat conforme aux standards de la race coûte aussi plus cher.

Comptez entre 400 et 1 700 € pour un chaton mâle et entre 400 et 1 800 € pour une petite femelle. Le prix maximum indiqué ici s’entend pour les lignées les plus primées. Le maximum pour un chaton moins bien né ne dépasse pas 1 000 €.

Le British Shorthair  est-il un chat câlin ?

Oh oui ! Plus zen que lui, c’est rare ! Ce gros chat à l’aspect placide est toujours en quête de câlins. Il sera heureux au sein d’un foyer chaleureux et d’une famille qui s’occupe de lui et lui donne beaucoup d’amour. D’un naturel gentil, ce chat adore les câlins et les démonstrations d’affections de tout son entourage.

Quelle est l’espérance de vie d’un British Shorthair ?

Ce chat bénéficie naturellement d’une santé robuste, mais sa longévité va dépendre de la qualité de la nourriture et des soins qui lui sont apportés. Il peut vivre une quinzaine d’années voire plus si son poids est surveillé et s’il fait l’objet de contrôles vétérinaires annuels (en l’absence de pathologies).

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte..
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte