Filtres actifs :
Effacer les filtres
Trier Fermer

L’Eurasier : Tout Savoir sur lui !

L’Eurasier est une race de chiens encore peu répandue en France. Reconnaissable à sa queue enroulée et à sa tête d’ourson, il gagne pourtant à être connu tant il est doux et agréable à vivre. C’est un véritable chien de famille n’aimant pas du tout la solitude. Découvrez ses origines, ses caractéristiques et comment vivre avec lui au quotidien.

L'Eurasier : Tout Savoir sur lui !

Les origines de l'Eurasier

Julius Wipfel était un éleveur allemand originaire de Weinheim et grand amoureux des chiens. Dans les années soixante, il souhaite créer une race de chien robuste et sociable, lui rappelant le chien qu’il avait adopté à la fin de la deuxième guerre mondiale. Après des recherches en génétique et avec l’aide du professeur Konrad Lorenz, il eut l’idée de croiser une femelle spitz-loup et un chow-chow.

En effet, ces races de spitz sont considérées comme les plus proches du loup sauvage, avant sa domestication. Il obtient alors une première génération de loups-chow qu’il va croiser à nouveau avec des samoyèdes, originaires de Russie. L’Eurasier était né. Ainsi, le nom lui-même est un hommage à ses origines à la fois asiatiques et européennes.

Dès 1973, la race est officiellement reconnue par la Fédération cynologique internationale (FCI) dans la catégorie des chiens primitifs de type spitz, sous le numéro 291.

Le caractère de l'Eurasier

Grâce à ses origines primitives, c’est un chien hyper sociable. D’ailleurs, s’il est amené à rester seul, veillez à l’habituer doucement très tôt, car il ne faut pas oublier que c’est avant tout un chien de meute. Il n’aime donc pas la solitude et se sentirait vite abandonné. Ce trait de caractère fait qu’il est très attaché à sa famille d’adoption et n’est donc absolument pas fugueur. L’Eurasier est espiègle et joueur, surtout lorsqu’il est jeune et ne manque jamais d’amuser la galerie, pour le plus grand plaisir des petits comme des grands. C’est un chien particulièrement affectueux, sans aucune agressivité. De ce fait, il est extrêmement à l’aise avec les enfants et les autres animaux de la famille. Il est même capable d’amadouer les chats les plus rebelles !

Il peut cependant se révéler têtu, c’est pourquoi il faudra veiller à l’éduquer dès son plus jeune âge. Étant très sensible, il ne supporte pas la brutalité : pas question de lui crier dessus. Son éducation devra se faire en douceur, avec beaucoup de bienveillance. Le clicker training, une méthode basée sur l’éducation positive et sans rapport de force, est parfaitement adaptée à son tempérament.

Par ailleurs, l’Eurasier est un excellent chien de garde, très protecteur envers ses maîtres, mais qui n’aboie quasiment pas, sauf en dernier recours. À la manière d’un loup, il va plutôt émettre un grognement sourd. Ce n’est pas lui qui vous causera des soucis avec le voisinage.

Le physique de l'Eurasier

L’Eurasier est un beau chien bien proportionné. De taille moyenne, il mesure jusqu’à 60 cm pour un poids allant jusqu’à 30 kg pour les mâles, les femelles étant légèrement plus petites.

Son allure est extrêmement proche de celle du chowchow avec lequel il ne doit cependant pas être confondu. L’Eurasier a une gueule moins aplatie que son aïeul et une tête plus harmonieuse avec son museau pointu et sa truffe noire. Ses petits yeux brillants en amande lui confèrent un regard vif et intelligent.

Il se reconnaît également à ses oreilles courtes triangulaires aux pointes arrondies, bien dressées sur sa tête. Mais ce qui fait toute sa mignonnerie, c’est sa queue en panache, enroulée sur le haut de son dos qu’on retrouve par ailleurs chez le Spitz nain.

S’il est dépourvu de crinière, son pelage n’en est pas moins abondant. Sa fourrure épaisse et plutôt longue le protège des intempéries tout en lui donnant une élégance naturelle. Sa robe est le plus souvent fauve ou gris loup, mais peut aussi prendre d’autres couleurs : noir, feu ou encore crème avec des nuances plus ou moins charbonnées.

Par contre, malgré son lien de parenté avec le samoyède et du fait des mystères de la génétique, l’Eurasier n’a jamais de robe blanche. Comme la plupart des chiens de son gabarit, son espérance de vie est d’environ 12 ans et une portée compte généralement 4 à 8 chiots.

Physique de l'Eurasier

L'Eurasier au quotidien

Son alimentation

Lorsqu’on a un animal de compagnie, choisir une bonne alimentation est primordial pour sa santé, mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la multitude de produits existants sur le marché.

Tout d’abord, la composition de la nourriture doit être adaptée à l’âge de votre chien et s’il est stérilisé ou non. En effet, les besoins en calories et en nutriments ne sont pas les mêmes pour un chiot ou un adulte et dépendent de son activité physique. Par exemple, nos croquettes Royal Canin répondent à cette exigence.

Afin d’éviter les carences, vous pouvez opter pour la bi-nutrition en alternant les aliments secs et humides. N’oubliez pas que le chien est un carnivore, il faut donc veiller à ce qu’il ait une quantité suffisante de protéines de bonne qualité (minimum 28 %), ainsi que des vitamines et des oligoéléments. À partir du sevrage, comptez en moyenne 350 g de croquettes par jour, repartis sur deux repas.

Pour garder son poids de forme, les friandises sont à proscrire ou à n’utiliser que de manière exceptionnelle.

OPTIMUS Fresh Meat au poulet frais sans céréales pour chien adulte

OPTIMUS Fresh Meat au poulet frais sans céréales pour chien adulte

Avis 4.5 282
62,99€
Acheter

Sa santé et son hygiène

L’Eurasier a été créé pour être résistant et robuste. Malgré sa bonne santé générale, quelques soins doivent tout de même être prodigués. En effet, un entretien régulier de ses yeux et de ses oreilles est fortement conseillé, surtout qu’il est sujet aux problèmes oculaires. Pensez également à vérifier ses griffes et à les couper si elles ne s’usent pas naturellement.

Son épaisse fourrure ne demande que peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire se révèle amplement suffisant. En revanche, en période de mue, au printemps et à l’automne, éliminez les poils morts quotidiennement à l’aide d’une étrille. Il ne vaut mieux pas couper ses poils, cela lui ôterait sa protection naturelle contre le froid. De même, éviter les bains fréquents qui fragiliseraient sa peau (2 fois par an maximum), sauf s’il revient couvert de boue… Dans tous les cas, utilisez des produits adaptés. Si vous n’en avez pas l’habitude, mieux vaut faire appel à un toiletteur qui saura vous montrer les bons gestes à adopter.

Comme nombre de grands chiens, l’Eurasier est sujet à la dysplasie de la hanche. Il faudra donc être particulièrement attentif en période de croissance à ne pas forcer les exercices physiques, au risque de le fragiliser. Ils sont également sujets au retournement d’estomac : pas de course folle après les repas ! Enfin, pour les vaccins ou pour toute autre question, consultez votre vétérinaire, il sera toujours de bons conseils.

Son habitat

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas la taille du chien qui détermine s’il est plus adapté à la vie en appartement ou en maison, mais son caractère. L’Eurasier a besoin de se dégourdir les pattes et d’être stimulé intellectuellement. Quel que soit le logement, il faudra ainsi le promener au moins deux fois par jour au parc ou en forêt à l’aide d’une longe.

Une fois sa croissance terminée, vous pouvez tenter les parcours d’agility ou de pistage. Cela lui permettra de se défouler et d’exploiter ses capacités tout en resserrant les liens avec son maître. Rappelons également qu’il n’aime pas rester seul. Néanmoins, il craint les étrangers et a besoin d’être en confiance. D’ailleurs, son attitude ne trompe pas : lorsqu’il est sur la défensive, sa queue est relevée ! Il est donc important de le sociabiliser très tôt. Cela peut notamment se faire dans un club canin ou une école pour chiots.

Sa fourrure n’a pas seulement un rôle esthétique : elle lui permet de se protéger des basses températures, de la pluie et du vent. Tout comme ses ancêtres, il est bien plus adapté au froid qu’au chaud. Pour autant, il n’aime pas rester à l’extérieur si sa famille d’adoption se trouve dans la maison.


L’Eurasier n’est donc pas un chien à mettre entre toutes les mains. Son éducation n’est pas à prendre à la légère et demande du temps, du calme et de la patience. Votre présence est indispensable, mais il saura vous le rendre au centuple. Si vous aussi vous craquez et que vous vous sentez prêt à adopter un chiot, restez vigilant quant aux annonces, parfois douteuses, qui fleurissent sur internet. Il s'avère toujours préférable de passer par un éleveur agréé et reconnu. Une pure race coûte environ 1 500 €. L’Allemagne, la Suisse ou encore l’Autriche possèdent de nombreux élevages, mais sachez que la France compte également 360 éleveurs d’Eurasier reconnus par la société centrale canine.

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte..
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte