Trier Fermer

Comment se passe la reproduction chez les tortues ?

Nous allons ici comparer le déroulement de la reproduction chez les reptiles tortues de terre, comme la tortue d’Hermann (Testudo Hermanni) et la tortue grecque (Testudo graeca), et la reproduction chez les tortues de mer.


Sommaire :




reproduction tortue



 

Comment différencier un mâle d’une femelle ?

Tout d’abord, voici quelques clés pour différencier une tortue mâle d’une tortue femelle :
La femelle possède généralement un plastron (le ventre) plat et une queue petite alors que le mâle possède un plastron creux et une queue forte et longue. Cette distinction morphologique se fait généralement à partir de 5 à 6 ans. Avant, la détermination du sexe peut passer par l’observation du comportement de l’animal, les mâles étant plus agressifs, attaquant leurs congénères, alors que les femelles sont calmes et sociables.

 

Age de la maturité sexuelle

Dans la nature, les tortues terrestres commencent à se reproduire vers 12 à 14 ans. En captivité, la maturité sexuelle est avancée à 8 à 10 ans. La maturité sexuelle est en fait plus déterminée par la taille que par l’âge de la tortue. Ainsi, la maturité sexuelle est atteinte chez le mâle lorsque le plastron mesure 11 cm, alors que la femelle atteint sa maturité lorsque le plastron mesure 14 cm. 

L’âge de la maturité sexuelle des tortues de mer est plus difficile à estimer, puisque ces tortues se reproduisent uniquement en mer. Néanmoins, les scientifiques estiment la maturité sexuelle vers 13 à 14 ans.

 

Saison de la reproduction

La reproduction des tortues de terre commence après l’hiver, au sortir de l’hibernation, vers le mois de mars. La femelle a la possibilité de s’accoupler avec plusieurs mâles au sein d’une même saison. Elle peut également garder le sperme de la tortue mâle intact à l’intérieur de son appareil reproducteur. Du coup, la femelle peut pondre des œufs fécondés lors de la deuxième saison, même sans  s’être accouplée. Le mâle, lui, manifeste généralement son intérêt pour les femelles jusqu’à fin mai – mi juin. La reproduction peut recommencer en septembre ou octobre, selon le climat. Notons que les tortues commencent généralement à se reproduire avant même de recommencer à manger après l’hibernation ! 

Pour la tortue de mer, la saison de ponte dépend de l’espèce de tortue mais également de la plage de ponte.

Pour les tortues de terre, au sortir de l’hibernation, la femelle s’expose généralement au soleil pour se réchauffer. En revanche, le mâle est très agité. C’est toujours le mâle qui déclenche l’accouplement. Il cherche la femelle en la touchant du bout du nez. Puis il hoche la tête devant la femelle à plusieurs reprises avant de la faire avancer en percutant sa carapace. Ensuite, il lui mord successivement les pattes avant puis arrière et glisse sa queue sous sa carapace. Il peut être nécessaire pour le mâle de répéter ces opérations à plusieurs reprises. Généralement, les coups de carapaces et les morsures aux pattes sont sans danger pour la femelle. En revanche, les combats entre mâles pour une même femelle peuvent être très violents. Cette agressivité peut donner lieu à des blessures. Ainsi, il faut être très prudent si vous introduisez un nouveau mâle pendant la période d’accouplement. Il peut parfois être nécessaire de séparer les mâles combattants. Après l’accouplement, le mâle se calme et se met à manger.

L’accouplement de la tortue de mer a lieu dans l’eau et est similaire à celui de la tortue de terre. La tortue mâle s’accroche à la carapace de la femelle par ses deux griffes aux pattes antérieures. Il faut savoir que la femelle ne s’accouple pas tous les ans mais généralement tous les 3 à 4 ans !
 

La ponte

La ponte des tortues terrestres se produit 1 à 2 mois après la fécondation. Elle est précédée de signes avant-coureurs. La femelle « visite » d’hypothétiques lieux de ponte. Avant de creuser son nid, elle se conduit souvent comme un mâle et grimpe sur d’autres congénères. Puis, elle commence à faire un trou de 6 à 10 cm avec ses pattes arrières, dans un endroit ensoleillé et légèrement humide. Elle pond le plus souvent en fin de matinée ou en fin de soirée. Lorsque l’heure de la ponte est arrivée, elle se place généralement dos au soleil, sa queue s’immobilise et les œufs commencent à sortir. Ce sont des œufs ovales, blancs, de 2 à 3 cm de long. La coquille est dure, chaque œuf pèse une quinzaine de grammes. Il y a généralement 6 œufs par ponte (et 2  à 3 pontes par an). La ponte dure plusieurs heures (entre 2 et 4 heures généralement). Lorsque la ponte est terminée, la tortue, épuisée, recouvre le trou avec la terre et y ajoute des brindilles et des feuilles. Il ne faut surtout pas déranger la tortue pendant la ponte, au risque qu’elle interrompe le processus. Attention également aux animaux domestiques (chiens et chats) et aux prédateurs sauvages, qui risqueraient de manger les œufs.  En captivité, il faut veiller à ce que la tortue puisse trouver un endroit approprié pour la ponte. Sans quoi, une rétention des œufs pourrait se produire et causer de graves problèmes de santé à la tortue.

La ponte des tortues de mer se produit sur le lieu de naissance de la tortue femelle, sur une plage. Généralement, la femelle sort de l’eau la nuit (pour éviter les trop fortes chaleurs) et monte sur la plage. Elle y creuse un trou avec ses pattes antérieures, pond les œufs dedans puis referme le trou. La ponte peut durer jusqu’à 3 heures. Elle retourne ensuite dans la mer. La tortue pond généralement 150 œufs en une ponte ! Cependant, beaucoup d’œufs ou de nouveau-nés vont être dévorés par les prédateurs (mouettes, etc). La tortue peut pondre plusieurs fois dans une même saison (généralement entre 3 à 5 fois), mais toujours avec minimum 15 jours d’intervalle. Selon l’espèce de tortue considérée, la femelle se rendra sur la plage pour pondre seule, ou bien plusieurs centaines de tortues viendront pondre en même temps, voire plusieurs milliers : ce phénomène est appelé « arribada » et dure généralement une semaine.

 

L’incubation des œufs

Pour les tortues de terre, la température d’incubation doit être comprise entre 27 et 33 °C. Si la température n’est pas suffisante, il faut avoir recours à un incubateur. Il faut savoir que la température d’incubation détermine le sexe du nouveau-né : à 27 - 29°C, les embryons seront mâles, à 30-31°C il y aura moitié mâles moitié femelles, à 31-33°C il n’y aura que des femelles. L’incubation dure de 75 à 90 jours.

Pour les tortues de mer, l’incubation dure généralement 2 mois. De même, le sexe des nouveau-nés dépend de la température d’incubation : en deçà de 29°C, les bébés seront des mâles, au-delà ce seront des femelles, et entre les deux il y aura moitié mâles moitié femelles. 

 

Eclosion et premiers soins aux nouveau-nés

Pour les tortues de terre, l’éclosion des œufs peut prendre plusieurs heures, généralement de 1 à 3 jours. Les bébés possèdent une dent cornée au bout du bec qui leur permet de percer la coquille pour sortir. Pendant la durée de l’éclosion, il est inutile d’aider le petit à sortir de l’œuf. En effet, les petits restent dans la coquille le temps que le sac vitellin (qui contient les réserves énergétiques) se résorbe. Il ne faut donc pas précipiter l’éclosion. Le bébé tortue sort recroquevillé de son œuf. Il possède un nombril sur le plastron, cicatrice qui disparaîtra par la suite. Quand le petit est entièrement sorti, il prend un bain. En captivité, il faut donc installer un bac contenant un peu d’eau tiède pour permettre au bébé de boire pendant 3 à 5 minutes. Ensuite, il s’enfonce généralement dans la terre. En captivité, il y a généralement deux bacs différents : la couveuse et la nurserie, intégrée 3 jours après la naissance. C’est en général à ce moment que le bébé tortue commence à se nourrir. Comme ses parents, il est herbivore, mais se nourrit de pousses plus tendres (pissenlit, trèfle…). En captivité, vous pouvez réduire les plantes en petits morceaux pour leur faciliter la tâche.

Tous les œufs de tortue de mer éclosent en même temps, et les nouveau-nés se dirigent immédiatement vers la mer, où ils commencent une nage active, pendant plusieurs jours. Après une semaine environ, ils deviennent pélagiques, c’est-à-dire qu’ils cessent de nager activement, pour se laisser porter par les courants et rechercher de la nourriture. Ensuite, les jeunes se sédentarisent.



Articles connexes : 
Comment préparer l'hibernation de ma tortue de terre ?
A 187 ans, la tortue Jonathan est le plus vieil animal vivant du monde !
Les maladies courantes chez la tortue de terre
Atelier DIY : Un enclos extérieur pour ma tortue de terre
Quand et comment hiberne la tortue ?
Je veux une tortue d'eau !
Comment manipuler ma tortue ?
Quelle alimentation pour ma tortue de terre ?