Trier Fermer

Comment bien nourrir les oiseaux du jardin ?

La protection des oiseaux est l’affaire de tous. Aidons nos petits animaux à plumes afin qu’ils passent le cap extrême de l’hiver ou qu’ils surmontent les intempéries. Certes, le mois d’octobre est la période automnale idéale pour penser aux oiseaux du jardin : offrez-leur un gîte exceptionnel qui couvrira leurs besoins fondamentaux, à savoir, un abri sécurisé et des graines à volonté.
Invitez les oiseaux du ciel en transformant votre jardin en un paradis naturel et exotique. Après lecture de cet article qui tombe à pic, vous saurez accueillir et nourrir les oiseaux sauvages comme il se doit, en fonction de leurs espèces, en adoptant les bons gestes et en respectant leur habitat naturel.

Comment bien nourrir les oiseaux sauvages ?

Les régimes alimentaires des oiseaux du jardin

Les oiseaux du jardin ont leur propre régime alimentaire. Pour leur proposer un nourrissage adapté, et éviter un gaspillage éventuel, il est important de connaître les différents régimes des principales espèces. Pour attirer un maximum d’espèces différentes, prévoyez dans votre garde-manger des boules de graisse, des graines de tournesol ou d’arachide, des vers, des fruits ou des baies sauvages.

Les oiseaux frugivores consomment des fruits et des baies qui une fois digéré se retrouvent dans leurs déjections. Ainsi, les graines éparpillées au sol finissent par germer. Qui sont-ils ?
  • L’étourneau sansonnet,
  • La pie bavarde,
  • La grive musicienne.

Les oiseaux insectivores mangent les insectes, les limaces, les araignées, les baies et les petites graines. Ils vous débarrassent certainement des nombreux nuisibles de vos fleurs ou plantations potagères. Vous pourrez les reconnaître à leur bec long, fin et pointu. Qui sont-ils ?

  • Le merle noir,
  • Le rouge-gorge familier,
  • La mésange à longue queue,
  • La sittelle torchepot,
  • Le troglodyte mignon,
  • Le pic épeiche,
  • Le roitelet.

Les oiseaux granivores sont friands de graines et d’insectes quand le printemps pointe le bout de son nez. Ils limitent le développement des mauvaises herbes en mangeant leurs graines. Leur bec court et robuste leur permet de décortiquer toutes les graines. Qui sont-ils ?

  • Le moineau domestique,
  • Le moineau friquet,
  • La mésange charbonnière,
  • La mésange bleue,
  • La mésange nonnette,
  • Le pinson des arbres,
  • Le verdier d’Europe,
  • Le chardonneret élégant,
  • La tourterelle turque,
  • L'accenteur mouchet,
  • Le geai des chênes.

Les lieux de nourrissage : les bons réflexes pour les nourrir

Il faut éviter de distribuer les graines, le millet des oiseaux ou autres céréales toute l’année, car c’est néfaste pour la biodiversité, leur dépendance, la reproduction, la couvaison des œufs et les oisillons. En principe, les oiseaux sortent de leur nid le matin et se nourrissent en fin d’après-midi. 

Il existe de multiples options pour offrir à vos petits compagnons à plumes les graines dont ils ont besoin. Les mangeoires disposées à même le sol seront plutôt destinées aux oiseaux de grande taille. Les mangeoires sur pied ou suspendues seront adaptées aux oiseaux de petite ou moyenne taille, beaucoup plus vulnérables au sol, et en meilleure sécurité perchés sur un arbre.

Les distributeurs de graines à suspendre seront vraiment appréciés par les oiseaux ayant l’habitude de s’alimenter directement dans les arbres.

Dans tous les cas, vous devez choisir un lieu calme et propice à la venue de vos oiseaux de passage. L’idéal est d’installer leurs mangeoires près d’une haie, d’un arbre ou d’un arbuste, à l’abri des prédateurs, comme les chats. 
Pendant les périodes hivernales, les boules de graisse, les graines de tournesol ou d’arachide seront à privilégier pour un nourrissage optimal des oiseaux.

Lorsque les températures se réchauffent, notamment au printemps et l’été, proposez un mélange de graines moins énergétique, ou du pain rassi mouillé au préalable pour une digestion facile. À chaque saison, il est essentiel d’installer un abreuvoir et une baignoire dans lesquels les oiseaux pourront à leur guise, boire, se baigner et entretenir leurs plumes.

Votre jardin : un lieu propice pour accueillir les oiseaux du ciel

Que vous soyez à la campagne ou à la ville, il est temps de retrouver dans votre jardin ou votre balcon, les oiseaux sauvages qui subissent malheureusement des changements climatiques. Ils vivent dans un environnement difficile lié à la forte urbanisation, les champs cultivés, l’utilisation des pesticides. Ces derniers facteurs viennent perturber l’habitat naturel et les ressources naturelles de nos petits oiseaux.

Indispensables à la biodiversité, les oiseaux luttent contre les nuisibles du jardin et de votre potager, et favorisent la pollinisation des fleurs en dispersant les graines. Il faut donc les aider et les protéger lorsque la saison des températures fraîches tape à nos portes.

Pour cela, de nombreux accessoires dédiés aux oiseaux du ciel sont parfaitement adaptés à leurs besoins. Par exemple, accrochez une mangeoire en bois à une branche et posez-en une par terre. Vous disposerez alors vos graines et boules de graisse, de parfaits aliments pour les oiseaux de la nature. Également, assurez-leur un refuge tel un nichoir discret avec une petite ouverture, plus ou moins grande selon les espèces. N’oubliez pas l’indispensable abreuvoir afin qu’ils aient de l’eau en continu pour s’hydrater et se nettoyer leur plumage.

Nichoir en bois Zolia pour petits oiseaux et oiseaux du ciel

Nichoir en bois Zolia pour petits oiseaux et oiseaux du ciel

Avis 5 43
4,99€
Acheter

Enfin, les animaux du ciel préfèrent des endroits feuillus qui leur permettent d’observer leur entourage en toute sécurité. Vous limiterez donc l’élagage de vos buissons ou de vos arbres si vous souhaitez la présence inopinée de nombreux oiseaux qui adorent se cacher et se mettre à l’abri des chasseurs.


En prenant garde à vos adorables oiseaux du jardin, vous êtes certain d’assurer leur survie et leur reproduction naturelle. Vous préservez aussi l’équilibre de notre écosystème fragile. Nichoirs et mangeoires constituent l’équipement parfait pour abriter et nourrir les oiseaux. Écoutez leurs gazouillements mélodieux et munissez-vous d’une paire de jumelles pour les observer sans les effrayer. Un pur régal !

Articles connexes :
Comment aménager mon jardin pour les oiseaux du ciel ?
DIY : 3 recettes maison pour nourrir les oiseaux du ciel
Pourquoi les oiseaux des jardins chantent-ils ?

Politique de cookies
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos achats sur notre site, améliorer votre expérience utilisateur, la diffusion de publicités personnalisées, les statistiques pour comprendre comment nos clients utilisent nos services. Des partenaires de confiance ont également recours à ces outils dans le cadre de notre affichage d’annonces. À tout moment, vous pouvez modifier vos préférences en matière de cookies accessibles depuis Votre Compte. .
Nous sollicitons votre autorisation concernant l'utilisation des cookies ou d'outils similaires pour faciliter vos... Lire la suite
Paramétrer vos choix J'accepte Continuer sans accepter